Si l’Assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) ne fait l’objet d’aucune définition légale bien normée, la fonction a bel et bien toute sa place dans le secteur. L’AMO conseille le maître d’ouvrage en amont et tout au long du projet, sur les aspects administratifs, techniques et financiers, que ce soit en raison de la complexité du projet ou en raison d’un manque de certaines compétences voire un manque de temps du client.

Des entreprises se sont spécialisées sur ce métier, c’est le cas d’AsCoRéal, qui prend en charge des missions d’assistance depuis la phase programmation jusqu’à la livraison de projets immobiliers, mais qui s’occupe également des transferts et du suivi des réaménagements après réception (réaménagement de bureaux, évolution de site…). Contrairement à d’autres structures qui font de l’AMO en plus d’autres activités (économie de la construction, OPC, Maîtrise d’œuvre…), cette société veut être uniquement au service des maîtres des ouvrages et garantir ainsi un engagement permanent à leur côté pour défendre leurs intérêts. 

« On aide les maîtres d’ouvrage sur tous les types de produits : de la piscine au projet d’un IRM dans un centre hospitalier en passant par un lycée ou un bâtiment industriel », précise Cyril de Gasquet, Directeur Général.

Dans le domaine de la construction, un maître d’ouvrage est la personne physique et morale pour laquelle est réalisée un projet immobilier. C’est donc très à cœur – et pour cause, que AsCoRéal insiste sur le rôle fondamental du maître d’ouvrage dans le BTP et sur le fait que le profil s’est au fil du temps complexifié.

Chiffres

  • Création en mars 2007 
  • Gère une quarantaine d’opérations par an
  • Chiffre d’Affaires d’un million d’euros en 2019
  • Une équipe solide de 10 personnes qualifiées

Ce qu’il faut retenir

Il est de plutôt rare d’avoir des qualifications en programmation et en AMO (conduite d’opération et ATMO), c’est un des gros points différenciant AsCoRéal de ses confrères.

De nos jours, plus une entreprise personnalise son offre à ses clients et plus elle gagne le cœur de ses clients. Ils l’ont bien compris, c’est pourquoi, chez AsCoRéal, le maître d’ouvrage a un seul interlocuteur pour toute la durée du projet ! Depuis la programmation jusqu’à la livraison, c’est une vraie force.

Le challenge du moment : Trouver des moyens de continuer la programmation et le suivi des études sans se rendre chez le client (par exemple par visio). Pour d’autres clients, les sujets étaient plus sur le comment mettre en sécurité un chantier et ensuite comment le redémarrer.

« Nous avons su nous adapter à la situation. En mars et en avril, nous avons recherché avec nos clients la meilleure solution à leur propre situation », Cyril de Gasquet, Directeur Général.

Les ambitions pour leurs clients sont maintenant de ne pas ralentir l’activité pour cause de problème de livraison de matériels ou matériaux par exemple. Les acteurs du BTP qui ont peiné à redémarrer suite au premier confinement craignent de n’être obligés d’arrêter leur activité. Une des missions de l’entreprise est de les rassurer et de les accompagner au mieux pendant cette période unique.

Collaboration avec Briks

C’est par le biais d’Hervé Juillard, Directeur de Global SA que l’entreprise a été mise en relation avec Briks, suite à plusieurs difficultés de recrutement. 

« La super force de Briks c’est avant tout les recruteurs, qui sont issus du BTP. Après deux placements réussis, je suis ravi de notre collaboration », Cyril de Gasquet, Directeur Général.

Du cabinet de recrutement spécialisé, ils plébiscitent le côté jeune, dynamique, à l’écoute des besoins du client et surtout connaissant parfaitement les métiers du secteur. 

« J’ai travaillé avec beaucoup de cabinets de recrutement dans ma carrière – petits et grands, mais c’est la première fois que je tombe sur des personnes aussi dynamiques et passionnés que Pierre et Max ».

Pour ne rater aucune de nos actualités, suivez-nous sur LinkedIn, Twitter et/ou Facebook.