En France, la construction bois gagne de plus en plus de terrain. De grands projets emblématiques voient le jour, de la part des locaux industriels et des artisans.   

De plus, avec les nouvelles réglementations, tel que la RE 2020 – bientôt mise en place au sujet de l’empreinte carbone des nouveaux bâtiments – le recours à la construction bois pourrait être fortement recommandé dans le futur. 

La construction bois, une solution d’avenir ? Quel est son impact au niveau écologique ? 

La construction bois, c’est quoi ?

Elle rassemble différents types de systèmes constructifs utilisant, comme matériau premier, le bois. Parmi les principaux systèmes constructifs en bois, nous y retrouvons l’ossature bois, le colombage traditionnel, le bois massif empilé ou encore le bois lamellé croisé CLT (Cross Laminated Tember). 

bâtiments en construction bois

La construction bois est utilisée aussi bien pour des bâtiments dans le neuf qu’en réhabilitation. On la retrouve dans les maisons individuelles, les bâtiments agricoles, les logements collectifs, des établissements d’accueil tels que les musées jusqu’à même certaines églises. 

Pour les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, elle sera mise à l’honneur. La construction des villages des athlètes et des médias sera majoritairement construite en bois ou en matériaux biosourcés. Pour le village olympique, il est prévu que les immeubles comprenant moins de 8 étages seront en bois. Au-delà, ils seront réalisés en matériaux mixtes. L’objectif de ce projet bois est d’obtenir un bilan carbone exemplaire tout en construisant la ville de demain. Parmi les entreprises inscrites dans ce projet, nous retrouvons Simonin, Mathis ou encore Nexity.

Nous retrouvons également chaque année le prix national de la construction bois qui propose de primer les projets les plus exemplaires dans ce mode constructif. Parmi 15 lauréats, 8 bâtiments ont été primés.

les avantages de la construction bois

Le bois est souvent mis avant pour ses nombreuses qualités. Sa résistance au feu et sa faible empreinte carbone font de ce matériau un atout solide dans le BTP. 

Fait indéniable, la durée des chantiers de construction bois est plus courte. La construction, dite traditionnelle de l’ossature de la maison, nécessite plusieurs procédures telles que le coffrage, le ferraillage, le bétonnage… Ajoutons à cela les temps de séchage à respecter entre les étapes alors que l’ossature bois est un chantier sec – sans temps de séchage – livré en kit. Même si chaque maison est différente, on constate un gain entre 2 à 3 mois en moyenne d’une maison bois par rapport à une maison dite traditionnelle.

L’impact écologique de la construction bois

LE bois une reponse ecolo

Il faut savoir que le bâtiment est parmi l’un des secteurs qui rejettent le plus de gaz à effet de serre (GES), représentant 40% des émissions mondiales. Cette émission provient à 60% des matériaux de construction. C’est en voulant répondre à cette problématique écologique que l’écosystème fait appel à des éco-matériaux comme le bois. 

Avons nous assez de bois en btp

Le bois comparé au béton à l’avantage d’être recyclable que ce soit pour la construction ou même pour le chauffage. Mais il faut noter que les ressources que nous employons pour la construction sont majoritairement importées d’Autriche, d’Allemagne ou même de Scandinavie. 

Pour limiter l’importation de ces matières premières, les forêts françaises ont vu leurs surfaces augmenter. Ces forêts sont malheureusement constituées majoritairement de feuillus, type hêtre ou chêne, alors que les plus recherchés dans la construction sont les résineux types épicéa, douglas ou encore mélèze. 

On estime que les réserves seront épuisées d’ici 2030… Les entreprises doivent faire attention et prévoir un approvisionnement responsable en bois, pour ne pas surexploiter nos forêts.  

La construction bois ne sera pas l’unique (évidemment) solution dans cette lutte écologique, mais elle tend à être un complément des autres modes de construction. 

Construction bois ou construction mixte une solution pour l’avenir ?

La construction mixte c’est quoi ?

Elle conjugue les caractéristiques du bois et du béton pour obtenir de très bons résultats en matière énergétique ou thermique. Il faut adapter sa maison et ses matériaux de construction en fonction du climat et de l’orientation des façades. 

Par exemple, pour l’exposition Nord ou Est, on préfère une ossature bois pour que le soleil chauffe votre maison durant l’hiver-tout en ayant une bonne isolation. Et on garde le béton pour les autres façades.

Ces bâtiments mixtes allient esthétismes, modernité et robustesse. Mais le béton reste un matériau très polluant, c’est pour ça que de nouvelles générations de béton apparaissent sur le marché.

Le béton écologique, comment ça marche ?

Le béton écologique sans ciment fait son apparition sur le marché pour réduire l’émission de gaz à effet de serre émis lors de la production du béton. 

Des chercheurs de l’université de technologies de Kaunas, en Lituanie ont produit un béton, sans ciment, soucieux de l’environnement. Ils se sont rendu compte que tous les matériaux qui contiennent en grande partie de la silice de l’alumine peuvent être utilisés pour réaliser ce béton. 

Il ne nécessite pas un chauffage à haute température contrairement au béton traditionnel, ce qui réduit l’émission de CO2. En plus d’offrir une forte résistance et une très bonne durabilité, il est moins cher que le béton dit traditionnel. 

CONCLUSION

La construction bois à le vent en poupe, mais il faut bien faire attention à consommer de façon responsable les ressources que nous possédons. Nous devons chercher de nouveaux systèmes constructifs pour réduire l’émission de gaz à effet de serre que nous produisons tout en alliant efficacité et productivité. 

Les bâtiments mixtes pourraient être une solution viable !