Notre Constat sur le marché du BTP

Depuis maintenant 3 années le secteur de la construction connait une fulgurante reprise. Selon l’observatoire du BTP, plus de 264 000 recrutements tous métiers confondus dans la construction se sont effectués en 2017 (sur un volume de 1,5 millions d’employés en France). La FFB annonce la création de 20 000 postes en 2017 avec un maintien de cette tendance pour 2018.

Cette embellie s’explique en partie par la mise en production et en chantier de projets porteurs d’infrastructures et de superstructures tel que le Grand Paris. La transition écologique et la réhabilitation thermique de l’habitat participent grandement au développement du secteur.

recrutement btp
Source : observatoire du BTP

L’évolution et la reprise du marché a eu un effet quasiment immédiat sur la tension palpable que connait tout recruteur dans le secteur du BTP. Selon le Moniteur, 50% des entreprises du secteur éprouvent des difficultés à recruter. L’inadéquation entre l’offre et la demande a eu pour effet une envolée des salaires sur les 2 dernières années avec en moyenne de 10 à 15% d’augmentation lorsque l’on change de poste et/ou de société.

Sur un marché ou les difficultés à recruter sont de plus en plus présente, le cabinet de recrutement BRiKS s’est penché sur les tendances en matière de recrutement notamment sur les fonctions les plus recherchés actuellement par les maitrises d’œuvres et par les entreprises du BTP sur les profils de cadres et de techniciens.

Ce constat est un retour sur expérience personnel et est à destination des recruteurs et des candidats. Les besoins de compétences concernent toutes les familles de métiers. Les profils d’ingénieurs études et travaux sont particulièrement recherchés.

Quels sont les métiers btp les plus recherchés ?

Maitrise d’Œuvre :

Chef de projet : Généralement ingénieur de formation avec un ou plusieurs domaines de spécialisations. Profil rare car doit produire et encadrer une équipe d’ingénieur et de techniciens, souvent sur du multi projets.

BIM Manager : Profil venant de « naitre », est le chef d’orchestre de la modélisation des bâtiments. Cela doit être un expert en construction, un bon manager et doit avoir une maitrise totale du logiciel REVIT.

Ingénieur études : doit se spécialiser dans un domaine spécifique. Pas assez d’ingénieur formé pour le nombre de poste à pourvoir. Une fuite de talent à l’étranger existe toujours.

Dessinateur / Projeteur : Profil bac +2 ou 3 très souvent embauché directement après leurs stages de fin d’études. La maitrise du logiciel REVIT devient indispensable. Les étudiants sont de plus en plus poussés vers une école d’ingénieur d’où une pénurie de dessinateurs.

Économiste de la construction : ll détermine les quantités de matériaux et la main-d’œuvre nécessaires à une opération de construction et en estime son prix. Peu de formation dans ce domaine. Métier qui n’attire plus les étudiants. Il a souvent un niveau d’études correspondant à bac +2 et +3 jusqu’à bac +5.

Entreprise de construction :

Directeur travaux : C’est le patron des chantiers, il est chargé du management de l’ensemble des chantiers de l’entreprise. Interlocuteur du maître d’œuvre, il supervise le suivi économique et financier des chantiers, assure l’interface entre les clients, les fournisseurs et la direction de l’agence. Généralement, ce sont des ingénieurs travaux disposant d’une grande expérience évoluant sur ce poste.

Conducteur/ Ingénieur travaux : Son rôle est de planifier et d’organiser des chantiers. Il est le responsable de la gestion des moyens techniques, humains et financiers lors de la réalisation d’un chantier de construction. Il fait en sorte de respecter les délais et les règles de la sécurité tout au long du déroulement d’un projet. Idem que les ingénieurs études, un manque réel de formation d’ingénieur dans ce domaine.

Technicien / Ingénieur études de prix : il est chargé de chiffrer le prix de revient total du projet, pour le compte d’une entreprise du bâtiment. Souvent des profils qui ne souhaitent pas faire leur carrière à ce poste.

Quels sont les moyens pour recruter dans le secteur du BTP ?

Dans ce contexte, les méthodes traditionnelles ne fonctionnent plus. L’ère du CV papier et de la bonne veille lettre de motivation est un temps révolu. Les bons candidats sont souvent en poste et ne s’amusent plus à mettre leur CV en ligne sur les CVthèques. Il faut donc trouver des moyens pour débusquer les perles rares.

Si vous souhaitez recruter des profils rares dans un contexte de pénurie de compétences, vous devez vous assurer d’être présent à l’instant T sur l’ensemble de la chaine des moyens de sourcing candidats. C’est à ce moment que vous devez digitaliser au maximum votre recrutement !

  1. Les jobboards et CVthèques spécialisés : Méthode classique mais qui s’essouffle, les bons candidats ou candidats expérimentés n’ont plus besoin d’être présent dessus. Cependant, des bonnes surprises sont encore possibles.
  2. LinkedIn : Réseau social pour professionnel, outil INDISPENSABLE pour être visible et pour une prise de contact directe avec le/les candidat(s), c’est le moyen le plus performant actuellement sur le marché.
  3. La cooptation : Fonctionne sur la base du réseau et de la confiance, la recommandation de quelqu’un est la méthode la plus facile pour rentrer en contact avec un candidat. Certains cabinets de recrutement l’ont bien compris et offrent une prime de cooptation pour toute personne recommandée et placée.
  4. Forte présence sur le WEB : développement de sa marque employeur, création d’un site internet attractif, plus on parlera de vous, plus les candidats seront attirés par votre entreprise.
  5. Faire appel à des cabinets de chasse ou par approche directe : les cabinets de recrutements classiques, qui fonctionnent sur la base d’une mise en ligne d’annonce et qui attendent un retour, c’est bien, mais cela n’offre pas une vision globale du marché actuel ! La meilleure méthode est de faire appel à des cabinets spécialisés dans votre domaine sur de l’approche directe. Ils iront à la chasse pour vous !
  6. Relation école : préparez l’avenir et mettez toutes vos chances de votre coté. Un profil junior est souvent la bonne solution, pour maintenant et pour le futur. Une fois que tous les moyens de sourcing ont été utilisés, il vous suffit de faire tri et de faire un choix. Mais ATTENTION, lorsque vous vous mettez en chasse, il faudra être très réactif avec le candidat. Les profils pénuriques ont en moyenne 2 à 3 propositions en simultané.

Pour résumer, digitalisez au maximum votre recherche, soyez proche de vos candidats et passez par des cabinets de recrutement spécialisés dans votre domaine !